La Finance Participative – Sharia Compliant est un système dont les principes et les fondements découlent du Droit Musulman des Affaires, « Fiqh al Mouamalate ».

La Finance Participative – Sharia Compliant est basée sur des principes ci-après :

  • Equité
  • Solidarité sociale
  • Partage des profits et des pertes
  • Adossement à des actifs tangibles « asset-backing »
  • Engagement éthiques et de transparence informationnelle
  • Interdiction de la « ribâ »
  • Interdiction du « gharar » et du « mayssir »
  • Prohibition du commerce de la dette
  • Condamnation de la thésaurisation de la monnaie
  • Prohibition de la rémunération garantie contractuellement à l’avance et sans aucune prise de risque ( الغنم بالغرم )

Au niveau l’AMFP, les sujets relatifs aux principes de la Sharia Compliant est la mission de la Commission Sharia présidée par Dr. Mohamed KARRAT. L’objectif est de rassembler les spécialistes de la Sharia en Finance Participative.

Parmi les rôles de cette commission :

  • Assister l’association dans son plan d’action relatif au domaine de la Sharia.
  • Entamer des réflexions sur des sujets techniques d’actualités liés à l’exercice des opérations financières.
  • Participer à des recherches liées à la Finance Participative en collaboration avec les autorités de tutelles compétentes.

Il importe de préciser que cette commission n’a pas pour vocation d’exercer les activités des autorités compétentes pour la validation de la conformité des produits et services offerts par les institutions financières de la Finance Participative, soit au Maroc ou ailleurs.